GWG : Armorik 2003-2007 4 ans cask 3313 63.8% 92/100

ARMORIK 4 ans Single-Cask (Sherry cask N°3313), Cask Strength, 63,8 %

Un superbe single-cask très dense, très fruité, légèrement tourbé et assez tannique. Impressionnant de puissance & de typicité. Un monstre de sherry d’un autre genre.

Description :

Couleur:

Belle couleur vieil or, à reflets nettement ambrés (le Sherry a parlé !).

Nez:

On monte singulièrement en puissance ! Assurément alcooleux et un peu jeune, il développe néanmoins un somptueux fruité perceptible déjà au nez, avec un passage au second plan de ses caractéristiques marines, mais sans les faire totalement disparaître.

Bouche:

Dominé « bien sûr » par le Sherry et la sensation d’alcool, car il s’agit d’un 4 ans tout de même, la bouche fait preuve d’une belle gourmandise fruitée (fruits mûrs, fruits jaunes, compotés et secs), d’un boisé ferme mais en harmonie avec le fruit, avec maintenant seulement de vagues notes marines, un soupçon de tourbe et de fumée. D’un équilibre étonnant, elle possède une belle texture, du corps, un Sherry épousant étroitement le whisky, mais sans excès de tanins. Bien présent en bouche, finale comprise, cet ARMORIK « Turbo » est un régal !

Tenue à la dilution:

Excellente, faisant presque démentir ceux qui prétendent qu’il ne faut jamais ajouter d’eau à un malt marqué par le sherry …certes, cette « règle » officieuse s’avère régulièrement véridique, mais dans ce cas, l’eau réussit à assouplir ce nectar…

Conclusion:

Une des belles surprises du Salon « Whisky Live Paris » édition 2007, avec à peu près du même âge, un voisin de stand, mais une distillerie aux Antipodes de celle-là, car située en Inde, j’ai nommé AMRUT, avec son (entre autres !) jeune brut de fût également. Une comparaison fort intéressante à mon sens pour deux jeunes malts précoces et prometteurs, relativement proches dans l’esprit. Cet ARMORIK est donc chaudement recommandé ! Vivement les prochaines versions !

Suggestion d’association culinaire :

Je dirais un pudding…ou carrément (dégusté dilué) du gibier…

Vous avez aimé ? Ne soyez pas jaloux, partagez moi !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire